Faculté des Lettres, Langues, Arts, Sciences Humaines et Sociales | Università di Corsica
Attualità
Faculté des Lettres, Langues, Arts, Sciences Humaines et Sociales  |
Attualità

Filières Arts Plastiques, Arts du Spectacle et Danse : Master Class "L'expérience du paysage" le 12 mars 2013

Dans le cadre d'une Master class en lien avec la programmation CCU, l'Université accueillera la compagnie " Art'mouv' " sur un axe transdisciplinaire arts du spectacle, arts plastiques et danse.
Cette intervention est construite en lien avec la thématique des filières arts "L'expérience du paysage" dans la matinée du mardi 12 mars, de 9h à 13h00 à l'espace Natale Luciani.



 

Mardi 12 mars 2013 à 9h
Master Class sur le thème de
"L'expérience du paysage "

Spaziu culturale Natale Luciani, Campus Mariani

 

Le Collectif Art Mouv’ / Zone Libre propose son intervention autour de son projet de création « Paysages # pluriel... » inspiré du Land Art et de trois grandes déclinaisons : de la pièce chorégraphique à l’installation en passant par la vidéo danse. Interroger les relations entre la musique et la danse en termes d’univers sonores et chorégraphiques, entre les outils numériques et l’imaginaire de l’artiste en terme de composition… Interroger également une identité chorégraphique et numérique insulaire dans un monde pleine évolution…

Cette Master Class est proposée à travers trois étapes :

La pièce chorégraphique
 

Une étude scénographique à travers la danse, la musique et la vidéo.
 
L'écriture chorégraphique :
La danse questionne les registres de l’improvisation, de la composition et de l’écriture. L’improvisation se structure autour de la qualité intrinsèque du présent, de l’instant passé qui ne se reproduira jamais tandis que l’écriture trouve sa force dans le rapport pensé entre les différentes matières artistiques. Presque picturales, elles trouvent leur organicité dans les espaces virtuels créés par l’image et le son, sollicitant un nouveau regard de la part du spectateur.

 
L'écriture vidéo:
Les données de la projection définissent l’espace scénique comme une « boite noire » qui se remplit de lumière et d’images entre aquarium, espace désertique, matière mouvante…L’image vidéo comme source d’éclairage affirme l’interaction entre la lumière et le corps, tous deux en mouvement. Cette démarche considère la vidéo comme une nouvelle forme de peinture, électronique, lumineuse, fluide, comme de nouveaux territoires artistiques.

 
L'écriture sonore:
La trame musicale, déclinée en paysages sonores interagit avec l’image et le corps en mouvement. Les bruits de l’environnement deviennent de véritables personnages, des entités à part entière d’une trame sonore aux multiples contours. L’expérience montre que la perception du son est souvent dominée par l’aspect visuel dans le spectacle vivant. A la croisée des explorations sonores et visuelles, cette forme de création génère elle même un voyage intérieur au cœur de la matière scénique, multiple et interactive.
Une projection d'extraits de Paysages Croisés, Paysage Infini et Paysage En Echo illustrera la présentation.

La scénographie
La scénographie s’appuie entièrement sur le concept de la « boite noire » définie par les contraintes de l’espace scénique et qui ne prend corps qu’à travers l’interaction des trois écritures : chorégraphique, vidéo et sonore. Le geste dansé trouve toute sa dimension dans ces nouveaux espaces numériques, tandis que l’environnement sonore et la vidéo s’incarnent dans la danse, déployant ainsi tout leur sens.
 
 

La vidéo danse

 

 

Longue Distance #4

 

 

Largement inspiré de l’esprit minimaliste et naturaliste du land art, Longue Distance"4 s’articule autour d’une forme abstraite et expérimentale plutôt que narrative. Dans un cadre In Situ, les lieux choisis ont inspiré l’écriture chorégraphique et les partis pris esthétiques de l’image.
Les univers sonores s’inspirent des sons naturels collectés dans les environnements mêmes. Le traitement des échantillons restitue des ambiances et des climats très détaillés. 3 personnages dans 3 paysages : #4…a été tourné en Corse et au Kenya.

L'installation

Sans Titre # 3
Espace multiple imaginé par le Collectif, l’installation Sans Titre #3 propose au visiteur un voyage visuel et sonore. Inspiré du Land Art, ce dernier nous invite à travers la matière, du végétal au minéral, du minéral à l’organique. L’espace est structuré par trois moniteurs diffusant des images en écho, qui disent comment le corps habite les lieux réels et imaginaires et trois bassins d’eau, de sable et de galets.
« Ce triptyque est une proposition sur la nature et son occupation par trois corps.? Des paysages vierges qui par la linéarité des écrans deviennent un seul et même espace. Un paysage unique et pluriel habité par trois humains ritualisant cet instant par des signes et des échanges, les reliant entre eux dans un mouvement commun avec la nature. »
| Mise à jour le 01/03/2017
Rendez-vous

Mardi 12 mars 2013

Spaziu universitariu Natale Luciani, Campus Mariani, Corti