Faculté des Lettres, Langues, Arts, Sciences Humaines et Sociales | Università di Corsica
Attualità
Faculté des Lettres, Langues, Arts, Sciences Humaines et Sociales  |
Attualità

CCU et UFR Lettres : une journée consacrée à la langue le 26 octobre 2006

Le CCU Centre Culturel Universitaire et l'UFR Lettres organisent une journée de réflexion, de débats et spectacle autour des questions linguistiques. Le support des réflexions et des échanges est constitué par deux réalisations récentes de Vision Internationale et France 3 Corse qui seront présentées en avant-première au public à cette occasion.

André WAKSMAN, le réalisateur de nombreux films sur diverses situations linguistiques (Tahiti, Malte, Irlande…) sera présent, ainsi que plusieurs des participants du film corse, comme Francesca Graziani Directrice du service LCC à la CTC, enseignants des divers degrés et étudiants, acteurs culturels… Egalement à Corte ce jour-là, Alain Armand, Vice-Président de la Région Réunion et auteur du dictionnaire créole-français

Le programme de la journée (Amphi Ettori, UFR Droit, Campus Caraman)
 

  • 10h-12h : Projection du film (52mn) de André WAKSMAN : « MI KOZ KREOL », suivie d'un débat.

Le film, fait de témoignages, d'interviews, de reportages en divers lieux caractéristiques de la Réunion, montre comment le conflit des langues trouble la conscience d'une population attachée à son identité. Or le créole et le bilinguisme sont aujourd'hui vecteur de culture et d'interrogations sur les stratégies de développement. Un film sur l'état de la langue créole sur l'île de La Réunion, et de ses spécificités par rapport à bien d'autres langues régionales : celle-ci n'est pas en danger, elle est au contraire florissante… A la Réunion tout le monde parle français, mais tout le monde (ou presque) parle aussi créole. Le contraire de la France Métropolitain et de la Corse… Utilisé couramment, voire exclusivement, dans la vie quotidienne par la grande majorité des Réunionnais depuis des générations, le créole n'a acquis officiellement le statut de langue régionale qu'en novembre 2000. Et pourtant cette vitalité n'est pas une garantie de survie…
 

  • 14h-17h : Projection du film (84mn) de André WAKSMAN : « BISOGNU DI TÈ », suivie d'un débat.

A travers différentes situations (famille, rue, administration, école, associations, contextes formels ou familiers) le film montre la richesse et les problèmes d'une langue étroitement liée à l'identité et au patrimoine d'une île qui entend en perpétuer la vitalité. Mais, si les avancées du corse sont incontestables, cette langue doit bénéficier d'une politique linguistique résolue pour se maintenir dans les perspectives de développement qui s'offrent à la Corse.Rappelons qu'en juillet 2005 l'Assemblée de Corse a pris à l'unanimité la décision de mettre en place un plan de développement du corse dans la société. Un projet est en cours de définition, qui doit être soumis au vote au début 2007.
 

  • 18h : Projection et commentaires de vidéos « bandes-annonces »

 

  • 21h : Représentation théâtrale en langue corse de U TEATRINU : « U VENTU DI I CASTAGNI » (Salle B1 204, UFR Lettres, Campus Caraman).

 

| Mise à jour le 03/02/2017
Rendez-vous

Jeudi 26 octobre 2006

Amphi Ettori, UFR Droit Eco, Campus Mariani, Corti

Contact
Proposé par :
Faculté des Lettres, Langues, Arts, Sciences Humaines et Sociales
Centre Culturel Universitaire (CCU)